Zoom sur le chemin de Saint-Jacques

, par Édith

Une enquête a été menée par le PNR des Causses du Quercy, l’Office de Tourisme de Cahors / Saint-Cirq Lapopie et Lot Tourisme.
300x38
Grâce à la mutualisation et à l’implication forte des différents territoires, le Pays de Figeac, le PNR des Causses du Quercy, le Grand Cahors et le Pays Bourian, et du Conseil Départemental ; 5 éco-compteurs ont été implantés sur des chemins de Grande Randonnée. Ces outils permettent de disposer de données fiables et pérennes. En 2015, une enquête menée conjointement par le PNR des Causses du Quercy, l’Office de Tourisme de Cahors / Saint-Cirq Lapopie et Lot Tourisme a permis de compléter ces données en cernant mieux les pratiques des cheminants. Deux stagiaires ont enquêté sur les 3 lieux d’enquête à proximité des éco-compteurs sur une période de 4 mois (d’avril à août). 829 personnes ont été interrogées (361 à Cahors, 376 à Varaire et 92 à Marcilhac-sur-Célé). On apprend ainsi que :
– 72% des cheminants ont plus de 50 ans
– 3 cheminants sur 4 sont Français venant principalement des régions Île-de-France et Rhône-Alpes
– 40% de personnes voyagent seules
– + de 60% des répondants font le GR65 par quête de sens en priorité et la moitié le font par
intérêt de découvrir le patrimoine bâti et naturel
– 50% sont des marcheurs occasionnels
– Le gîte d’étape est l’hébergement le plus fréquenté (84%) suivi par les chambres d’hôtes (36%)
– 70% des randonneurs dépensent plus de 36 euros par jour
article
Cette étude a permis également de pointer des manques « comme un problème d’approvisionnement en eau dans la vallée du Célé ». « Les gens tiennent à ce chemin tel qu’il est. C’est important de les satisfaire mais aussi de ne pas dénaturer le chemin. Il faut trouver le juste équilibre » a précisé Pierre Lagache, directeur de Lot Tourisme. Pour Gilles Liébus, président de l’ADT et vice-président du Département en charge du tourisme, on est sur la bonne voie : « Nous devons garder cette image et mettre en avant le petit patrimoine qui fait notre richesse. »
> Les données des éco-compteurs. 5 écocompteurs sont implantés sur les GR lotois : 3 sur la via podensis GR n°65, 1 sur la Vallée du Célé – GR n°651 et 1 sur le GR Rocamadour – La Romieu – GR n°652. La fréquentation démarre pour l’essentiel en avril et se termine en octobre-novembre Elle connaît 2 pics : en mai et en août/septembre, le plus important étant celui du printemps. La fréquentation du GR n°65 représente environ 70 % du flux des pèlerins entrant dans le département. 15 000 cheminants sont entrés dans le Lot par le chemin de Saint-Jacques en 2015.

THIBAUT SOUPERBIE · source médialot

Photo : Lot Tourisme – C. Ory