Hirondelle Serge

Articles de cette rubrique

  • LA PRIMA

    , par Claude Vertut

    Voici pour honorer l’arrivée du Printemps une poésie de Serge Hirondelle, illustrée par les célèbres jonquilles de la Braunhe, au centre " del Causse Nòstre". En fin d’article, vous trouvrez une proposition de traduction, par mes soins.
    La Prima

    La Prima
    La prima arriba amb de nolors (...)

  • Sus l’estanh d’aiga clara Per Sèrgi Irondèla

    , par Claude Vertut

    Sus l’estanh d’aiga clara
    Sus l’estanh d’aiga clara,
    nada lo meu rebat.
    Lo vesi quand m’i aclini,
    quand m’entòrni,
    el fugís.
    Entre temps, amagat al fons de l’aiga,
    daissa fondre sas lagremas dins l’onda canda.
    Son rire se demesís dins la lutz.
    Sos sòmis silencióses
    son mai lindes que l’escandilhada.
    Sas (...)

  • L’armonicà de Sant Ferriòl pr Sèrgi Irondèla.

    , par Claude Vertut

    L’armonicà de Sant Ferriòl
    Èra una aprèp-miègjorn del mes d’òst. Coma sovent dins l’estiu dempuèi quauques annadas, una longa secada cramava lo campèstre. L’aiga començava de mancar. Los barratges de la Montanha Negra èran basses e dins aquel de Sant Ferriòl n’i aviá talament pauc que s’en vesiá la poncha (...)

  • Autoportrait Serge Hirondelle

    , par Claude Vertut

    Le conteur Serge HIRONDELLE
    Né à Espédaillac, au milieu des Causses, dans une famille où la langue d’oc était celle de tous les jours, il y a appris à frotter les pierres pour en faire sortir des rêves, quelques fois enchanteurs, souvent fous et même déraisonnables.
    Où nous conduit-il à travers ses (...)