Burc Marc

Articles de cette rubrique

  • L’oustal abandounat - Marc Burc

    , par Marc Lagaly

    L’oustal abandounat
    As quatre bent dubert l’oustal abandounat Qué semblo un malhurous mouren din la tristésso Tout preste a s’agroula, lou baqui coundamnat Per fini mespresat capelat de biellesso
    Soun mestre l’embetjous es estat un engrat, L’abandouna tout soul, s’en enguèt a la bilo I cassa lou (...)

  • Octobre

    , par Marc Lagaly

    Octobre
    Octobré jaunissen, de coulous mirgalhat Pel pintré, pel poèto es lou moument rébat.
    Quand octobre prend soun fi Din la cabo es lou bi.
    Après les vendanges, c’est en octobre que le vin acheve de se faire de cuve en barriques. Maintenant il n’est plus question de loger le vin nouveau en (...)

  • Lou Grappal

    , par Claude Vertut

    Lou Grapal
    Es uno bestio rébutado Paùré grapal souen tracassat, Touto ta raço mesprésado Hurous sé tan pas éscrasat.
    Dio mé dé qué tus es coupablé Gé té troubou mal façounat, Dïou qu’a tan fat tout admirable Per qué serios pas respectât ?
    Din un traù dé bielho muralhé Aqui bibes arrescoundut As per (...)

  • 24 juin - Feux de la Saint-Jean par Marc Burc de Puy-L’Evêque (46)

    , par Marc Lagaly

    Pour ceux de ma génération c’était ce soir là une grande réjouissance. Quelques jours à l’avance nous rassemblions le plus de bois possible à un endroit bien en vue. Ce grand soir arrive tous les voisins jeunes et vieux étaient là entourant ce feu de joie. Garçons et filles dansaient la ronde autour du (...)

  • La Margarido

    , par Marc Lagaly

    Marc Burc de Puy-l’évêque chante la marguerite dans ce poème écrit dans la langue du pays.
    La Margarido
    Sus Terro Diou jittet dé perlos Nasquet dé flous toutos superbos, Pintrados per nou réjoui l’él Coumo l’estèlo brillo al cél.
    Simplo flou des camps Margarido Flourissés sans fard, et poulido T’en (...)