Le Loup et l’Agnelet chanteur

, par Marc Lagaly

Le Loup et l’Agnelet chanteur*

Un loup avait battu la forêt pendant toute une journée sans trouver une proie à se mettre sous la dent. Enfin, à la nuit tombante, il aperçut un troupeau de moutons en marche et vit bientôt avec joie un agnelet qui s’attardait à brouter une touffe d’herbe. En quelques bonds il s’approcha du tendre animal.
Quand il vit son ennemi aux yeux flamboyants, l’agnelet ne tenta point de fuir, mais s’avança crânement au-devant de lui en dissimulant sa peur.
- Maître loup, dit-il en affermissant sa voix, notre berger m’envoie vers toi pour te remercier de n’avoir causé aucun dommage à son troupeau pendant cette journée. Mais il m’a bien recommandé de te chanter une jolie chanson, afin de te mettre en gaité avant de me manger.
Le loup, très touché de cette attention, permit à l’agnelet de montrer son talent de chanteur. Celui-ci se mit à bêler aussi fort qu’il put, sur plusieurs tons, si bien que le berger l’entendit et accourut avec un solide gourdin dont il appliqua quelques coups vigoureux sur l’échine de l’amateur de chant.
Ainsi, grâce à son sang froid et à son astuce, l’agnelet eut la vie sauve, tandis que le loup s’enfuyait en se reprochant sa bêtise.

*Conte recueilli à la ferme du Camus, commune des Arques

Illustration source : afleurdepeau.com

Jean Moulinier de la Société des Etudes du Lot - Aluta nº30 - avril/juin 1951