La Poule, l’Oie et le Cochon

, par Marc Lagaly

La Poule, l’Oie et le Cochon (1)
ilustration : Christian Faure

Il était une fois au bord de l’Olt trois femmes qui lavaient la lessive. L’une dit :
- Qu’avez-vous pour votre noël ? Moi, j’aurai une poule.
- Oh ! moi, dit la seconde, j’aurai une oie.
- Et moi, termine la troisième, j’aurai un cochon.
Tandis que les laveuses bavardaient, ces trois bêtes (poule, oie, cochon) étaient derrière la haie qui entendaient tous ces discours. A leur tour, les animaux, tinrent conseil et décidèrent de partir
Quand les trois amis eurent fait un ou deux kilomètres la poule s’arrêta et dit .
- Petit Cochon, bâtis-moi donc un poulailler, je suis fatiguée
On construisit à la hâte un poulailler pour la poule, un autre pour l’oie et une porcherie pour le cochon.
Quand nos trois compères furent dans leur plus profond sommeil, un loup passa et frappa violemment à la porte de la poule qui sursauta.
Qui est là ? dit-elle.
- Moi, dit le loup, et ouvre moi car j’ai froid.
- Non, répond la petite poule, tu me mangerais.
- je gratterai tant que je t’aurai bien, dit le méchant loup.
Ainsi fut fait et la poule mangée.
Le loup alla vers l’oie et fit de même. Quand il arriva à la demeure du petit cochon il demanda de lui ouvrir. Le petit cochon refuse et le loup dit :
- Je gratterai tant que je t’aurai bien.
Le loup gratta, mais il n’eut pas le petit cochon. il lui demanda :
- Petit cochon, vas-tu à la foire demain ?
- Oui et toi ?
- Moi aussi et par quel chemin passeras-tu ?
- Je passerai par le chemin d’Engranel, répondit le petit cochon
- Et moi par le chemin de Manouyères, dit le Loup
- Eh bien ! décida le petit cochon, nous nous rencontrerons à l’étang.
Le lendemain, le petit cochon arrive le premier à l’étang. Il monte dans un noyer avec un panier pour ramasser des noix. Cinq minutes après, le loup arrive et dit :
- Ah ! je te tiens, descends que je te mange.
Le petit cochon jeta son panier plein de noix dans l’étang et le loup croyant que c’était sa proie, saute dedans.
- Tire-moi de là, dit le loup.
- Adieu, je m’en vais à la foire, répondit le petit cochon.

Jean Moulinier, de la Société des Etudes du Lot

(1) Ce conte a été recueilli au Mas de Valette, à

illustration de Christian Faure
https://www.facebook.com/FaureIllustrateur/