Proverbis de febrièr

, par Marc Lagaly

Febrièr la grola,
Amb un èlh ritz, amb l’autre plora.
(Février, la savate, rit d’un oeil et pleure de l’autre. Février à une température qui varie d’un jour à l’autre.)

Lo mes de febrièr, es un mes peulièr.
(Le mois de février est un mois favorable à l’éclosion des poux.)

Mes de febrièr, botelhièr.
(Le mois de février on prépare les bouteilles pour la récolte de l’automne, c’est du temps de février que dépend aussi la qualité de la vendange.)

Al mes de febrièr,
Cada negra fa son milhèr.
(Au mois de février, chaque puce en donne mille.)

Al mes de febrièr,
Cada nigra fa son nigrièr.
(Au mois de février, chaque puce fait son nid.)

A mèg febrièr,
Jornal entièr.
(A la mi-février, la journée de travail est entière car les jours ont suffisamment allongé.)

Nèu de febrièr,
Chuc de fomerièr.
(Neige de février, jus de fumier.)

La nèu del mes de febrièr,
Fug coma un lebrièr,
S’arresta pas mai que l’aiga dins un panièr.
(La neige du mois de février fuit comme un levrier, elle ne s’arrête pas plus que l’eau dans un panier.)

La nèu de febrièr,
Ten coma l’aiga dins un panièr.
Mas se s’i ajoca,
Es coma una cloca.
(La neige de février, tient comme l’eau dans un panier. Mais si elle s’y perche, elle est comme une poule qui couve.)

Lo mes de febrièr,
Fug coma un lebrièr.
(Le mois de février fuit comme un lévrier)

Pel mes de febrièr floris l’ametlièr :
S’es pas lo prumièr es lo darnièr.
(Pendant le mois de février fleurit l’amandier : si ce n’est pas le premier, c’est le dernier.)

Quand l’amitlièr floris en febrièr,
I cal anar amb un panièr,
Mès se per març floris,
Panièrs e sacs seràn remplits.
(Quand l’amandier fleurit en février, il faut y aller avec un panier. Mais si il fleurit en mars, paniers et sacs seront pleins.)

Val plan pauc lo mes de febrièr,
Se fa pas florir l’amitlièr.
(Bien peu vaut février s’il ne fait pas fleurir l’amandier)

Malgrat març e febrièr,
Floris l’ametlièr.
(Malgré le froid de mars et de février, l’amandier fleurit)

Per la pimparèla,
Marida la bèla.
(Quand fleurit la violette, les filles se marient)

A mitat de febrièr,
Mitat granja, mitat granièr.
(A mi-février, moitié grange, moitié grenier.)

Al mes de febrièr,
Mèja mòta, mèg granièr,
Pòrc entièr.
(Au mois de février, fenil et grenier sont à moitié plein, mais le porc tué recemment est entier.)

Flor de febrièr,
Va mal al pomièr
(Fleur de février va mal au pommier.)

Lo mes de febrièr,
Es mes favièr.
(Le mois de février est un mois favorable aux fèves.)

Lo mes de febrièr,
Es regaulièr.
(Le mois de février, les chat miaulent.)

Febrièr, bon civadièr.
Març bon civadar.
(Février est bon pour l’avoine, mars un peu moins.)

La civada de febrièr,
Emplis lo granièr.
(L’avoine de février, remplit le grenier.)

Pel mes de febrièr,
L’agassa bastis l’agassièr
Non pas per pondre ni per coar,
Mes per veire se va plan.
(Au mois de février la pie fait son nid, non pour pondre ou pour couver, mais pour voir s’il va bien.)

Pel mes de febrièr,
Tota auca de bona raça pond sul femorièr.
(Au mois de février, l’oie de bonne race pond sur le tas de fumier.)

Val mai un lop dins lo tropèl,
Qu’un mes de febrièr tròp bèl.
(Il vaut mieux un loup dans un troupeau qu’un mois de février trop beau.)

Qual poda al mes de febrièr,
Na pas besonh de desca, ni de panièr.
(Qui taille sa vigne en février, n’a pas besoin de corbeille ni de panier.)

Quand tona en febrièr,
Monta las barricas al granièr.
(Quand il tonne en février, monte tes barriques au grenier. La récolte sera médiocre.)

Quand los cluquets cantan al mes de febrièr,
De nòu setmanas l’ivèrn tòrna en arrièr.
(Quand les grenouilles chantent en février, de neuf semaine l’hiver revient en arrière.)

Quand lo dos de febrièr,
Lo lop dintra dins sa cròsa e que plèu ;
L’ivèrn durarà enquèra quaranta jorns.
(Quand le 2 février, le loup rentre dans son trou et qu’il pleut , l’hiver durera encore 40 jours.)

Quand la Candilhèra lusis,
Quaranta jorns ivèrna.
(Quand il y a du soleil à la Chandeleur, il fait 40 jours d’hiver.)

Quand per Nòstra-Dòna, lo solelh vos crama,
Podètz comptar un mes enquèra d’aver de frèg.
(Quand pour Notre Dame - 2 février - le soleil vous brûle, vous pouvez compter, pour un mois encore, d’avoir du froid.)

Per la Candilhèra, l’ivèrn passa o pren rigor.
mas que passe o non, quaranta jorns i son.
(Pour la Chandeleur, l’hiver passe ou prend rigueur. mais qu’il passe ou non, quarante jours y sont.)

Per la Candilhèra, se lo lusèrp lusèrna,
Quaranta jorns ivèrna.
Lusèrna o non, quaranta jorns i son.
(A la Chandeleur, si le lézard sort de son trou, l’hiver dure 40 jours. Qu’il sorte ou non, quarante jours y sont.)

A la Candilhèra,
Quita lo prat bergèra.
(A la Chandeleur, quitte le pré bergère. Il ne faut plus faire paître les brebis dans les prés afin d’assurer la récolte de foin.)

Per Nòstra Dama de la Candilhèra,
Cadun apara sa pradèla.
(Pour La Chandeleur, chacun protège sa prairie.)

Per Nòstra Dama de la Candilhèra,
Se lo lop sòrt de sa tanièra.
Lo pastre dabans quaranta jorns,
Non lo veirà dins sos entorns.
(Pour la Chandeleur, si le loup sort de sa tanière, le berger avant 40 jours ne le verra plus dans les environs.)

Candilhèra candilhèr,
Segond jorn de febrièr.
(Chandeleur "chandelièr" - on allume des chandelles est le second jour de février.)

Auèi febrièr,
Doma Candelièr,
Doma passat Sent Blasi.
(Aujourd’hui février, demain Chandeleur, après-demain Saint-Blaise.)

Per Senta Agata,
Semena la porrata.
(A la Ste-Agathe -5 février -, il faut semer les poireaux.)

Quand Sent Feliç a lo cèl blu,
Pasquas tomba un diluns.
(Quand Saint-Felix -12 février - a le ciel bleu, Pâques est un lundi.)