Proubèrbis de desèmbre

, par Marc Lagaly

Lous proubèrbis carcinols de desèmbre

Mes de l’abent
Mes de plèjo e de bent.
(Mois de l’Avent, mois de pluie et de vent)

Pèr Nostro Dono des Abents
Plèjos e bents.
(Pour Notre Dame des Avents -8 décembre-, pluies et vents)

Plèjo d’auratge dins los Abents,
E l’ibèr arribo pas en soun tèms.
(Pluies d’orage dans l’Avent, et l’hiver n’arrive pas en son temps)

Pèr Sent Toumas,
S’as un porc douno li sul nas.
Que noun n’a angue pana,
Sent Toumas lou perdounara.
(Pour Saint-Thomas -21 décembre-, si tu as un porc, tue le. Que celui qui n’en a pas, aille en voler, St-Thomas lui pardonnera.)

Pèr Sent-Armau,
Plèjos e fangos à Castelnau.
(A la St-Armand -23 décembre- pluies et boues à Castelnau.

Un mes abans, un mes après Nadal,
La fret es bouno e ne tirèn pas mal.
(Un mois avant Noël et un mois après le froid est bon et ne fait aucun mal)

La fret es bouno pèr Nadal,
E la calour pèr Sent Jouon.
(Le froid est bon pour Noël, et la chaleur pour St-Jean.)

Tantes de jours de gibre abans Nadal,
Tantes de cent francs val.
(Tant de jours de givre avant Noël, autant de pièces de cent francs.)

Quand Nadal diu arriba,
Saile negre diu pourta.
(Quand Noël doit arriver, le ciel doit porter un manteau noir de nuages.)

Pèr Nadal,
Boundo toun bi coumo cal.
(Pour Noël, bonde ton vin comme il faut car il a fini de fermenter.)

Cu pèr Nadal se soulelho,
Pèr Pasquos brullo legno.
(Noël au balcon, Pâques aux tisons.)

Plèjo pèr Nadal,
Soulel pèr Rampans.
(Pluies à Noël, soleil aux Rameaux.)

A Nadal, à mèt graniè.
A Pasquos à mèt celhiè.
(A Noël, à mi grenier, à Pâques à mi cellier.)

Se Nadal se trobo sens luno,
De cent fedos se’n salbo pas uno.
(Si Noël se trouve sans lune, de cent brebis il ne s’en sauve pas une.)

Sent Jan se bèi pas sens gabèlos,
Ni Nadal sens agnèlos.
(St-Jean ne se voit pas sans javelles de seigle ou d’orge et à Noël naissent les premiers agneaux.)

Quand Nadal es un dijoous,
Cal bendre carretos e buoous.
Quand Nadal es un dibendres,
Lou blat rollo pèr las cendros.
(Quand Noël est un jeudi, il faut vendre chars et boeufs – signe de misère- Quand Noël est un vendredi, le blé roule dans les cendres – abondance-)

Quand Nadal fo tru-tru,
Pauc de palho e plo de gru.
Quand Nadal fo tsi-tsa
Boto pas lou blat dins lou sac.
(Quand il gèle à Noël, il y’aura peu de paille et beaucoup de grain. Ce sera le contraire s’il pleut.)

Quand Nadal fa truc-truc.
Pasquas fa luc-luc.
(Quand il gèle à Noël, à Paques il pleut.)

Pèr Nadal quand lou blat erbèjo,
I o plo de palho e pauc de gru.
Al mes de mars quand lou blat terrasso,
I o pauc de palho e plo de gru.
(Pour Noël quand le blé est en herbe, beaucoup de paille et peu de grain. Au mois de mars quand le blé sort de terre, il y’a peu de paille et beaucoup de grain.)

Lous jours crèissoun :
Pèr Santo Luço, d’un pe de puço ;
Pèr Nadal, d’un pe de gal ;
Pèr Sant Silbèstre, d’un pe de mestre ;
Pèr cap d’an, d’un pe d’elefant ;
As Reis s’i counèis.
(Les jours allongent : pour Ste Luce d’un pied de puce, pour Noël d’un pied de coq, pour St-Sylvestre d’un pied de maître, Pour le jour de l’an d’un pied d’éléphant et aux Rois les progres du jour sont bien visibles)

Sent Silbèstre,
Noun pot estre
Belho d’an
Qu’un cot pèr an.
(St-Sylvestre ne peut être veille d’an qu’une fois l’an.)