La Chandeleur par F.X. Nardou

, par Marc Lagaly

Nuit du 1er au 2 Février ( Chandeleur , « Jour » commençant le soir du 1er Février en comput « celtique »). Temps clair, ciel dégagé, Pleine Lune. Gelée la Lune étant au zénith (2heures du matin).
Vent imperceptible au sol à Montcuq (Bd Chapou) mais sensible en altitude, vers 200 mètres, de Nord-ouest.
Vers 6h30 brumes s’épaississant sur les causses (pechs). Donc nuit claire et froide de pleine lune.
Annonce, surtout si journée du 2 Février est ensoleillée et « tiède/chaude » dans les « cantous « et « récantous » au soleil , 40 jours d’hiver de plus, jusqu’au 12 Mars.

Proverbe d’Oc :
Se Nostra Domna la Candelieira se solelha mentre quaranta jorns crama la séua lenha
Sé Nôstro Dônno la Kanndélyéyro sé soulÊlyo mÊnntré karÂnnto tsourrss crÂmo la SÊwo Lênyo
Si Notre Dame de la Chandeleur se chauffe au soleil pendant 40 jours elle (devra) brûler son bois(dans la cheminée)

Proverbe franchimand :
A la Chandeleur l’Hiver passe ou reprend vigueur.

Observations de jardinier-herboriste (et géographe ….)
Lorsque le jour de la Chandeleur est SEC, CIEL COUVERT, NUAGEUX, GRIS, SANS SOLEIL, Température DOUCE , ni « chaude » ni « froide », SANS GELEE la nuit précédente, donc par ciel couvert (Ciel Nocturne Clair = continuation de l’Hiver).
Si possible léger Vent de Sud , Sud/Sud-Est,ou Sud -Est (Petit Autan léger, l’Autanet/Awtanétt), Sud-oues t(du Golfe de Gascogne/Biscaye/Pays Basque), donc « tiède », L’Hiver est fini... et un printemps précoce, soleilleux et chaud, malgré des gelées blanches tardives qui n’empêchent pas de chaudes journées, (d’où contraste de températures favorisant l’éclatement des bourgeons et l’explosion de la végétation), propice au jardinage, s’installe pour deux bons mois jusqu’aux pluies et fraîcheurs d’Avril (qui font les foins) s’annonçant dès l’Annonciation (25 Mars) après l’équinoxe de printemps (20/21 Mars), la St Joseph, 19 Mars, étant chaude et
sèche ,propice aux semis de pétunias (sous abri en plastique), qui peuvent être effectués dès les jours de la mi-Mars, période de semis de plantes à fleurs sous abri et en situations chaudes et ensoleillées. Pour avoir de beaux pétunias les semer en courant Mars en jours de beau temps chaud et sec persistant, habituel en Mars.
Cette année Pâques étant le 1er Avril, Pleine Lune (après l’équinoxe) de la Lunaison commençant en Mars, le 17 au soir, 1er Croissant visible le 19 mars au soir, St Joseph, donc peu avant l’équinoxe au 20/21... Observer le temps des Rameaux, 25 Mars, Jour habituel de l’Annonciation....

Dans les Pyrénées dictons, en Gascon, à l’Ouest de la Garonne, ou en Languedocien, à l’Est, selon les contrées, idem en pays catalans, sur la Chandeleur et le comportement des ours se réveillant ce jour-là, si les ours voient le soleil ils se rendorment pour 40 jours...
On notera que la St-Blaise, le 3 Février, et la Ste- Agathe, le 5, sont en relations mythologiques et météorologiques avec la Chandeleur, et avec la Ste -Brigitte, le 1er….

En Liturgie catholique traditionnelle (et pas traditionnaliste...) aux fidèles qui le demandaient on « imposait » à la messe de la St-Blaise les Cierges Bénis de la Chandeleur portés en croix de St-André sur la gorge et les épaules.
Ce rite guérissait ou prévenait les maux de gorge.
Mon feu père Samuel Nardou a ainsi été débarrassé, en Charente, de maux de gorge survenus pendant l’hiver.
En Vieux Quercy, méridional, ces cierges bénis étaient allumés lors des orages comme protections contre foudres et ouragans, en association avec prières et rites liturgiques domestiques, familiaux,entre autres aspersions d’eau bénite de la Nuit de Pâques et Rameaux bénis.
On utilisait aussi, et en plus, en ce cas les charbons recueillis incandescents des feux de la St-Jean d’été, le 24 Juin.

Pour St Blaise (et ses comparses de début Février) : cf. Légende Dorée et dicos de Grec et de Latin classiques + Mythologie Chrétienne Médiévale du Prof’ Philippe Walter, qui vous orientera vers d’autres lectures plus approfondies...
Et, à Montcuq, allez voir le tableau représentant les deux aspects « clefs » signifiant de la « Vie » de St Blaise : Evêque de Sébàstè, l’Impériale, puis évêque-ermite et Maître des Animaux vivant, comme OURS, dans une GROTTE au milieu de FORÊTS denses, peuplées d’animaux sauvages... et forêts entourées de zones agropastorales, donc de zones d’élevage de bétail.

Tableau appendu dans la travée devant le choeur du collatéral de droite (EST en l’espèce, l’église bâtie vers 1880, consacrée en 89, étant dirigée vers le Nord) de St-Privat « al Bàrri dels Olmels e dels Cantals »....
Certains des très érudits membres de la Soc de Mythologie Française ont beaucoup écrit et travaillé sur la mythologie de l’Ours, de la Chandeleur, de St Blaise, du Carnaval, et autres thèmes et motifs calendaires....