Moun biel Quercy

, par Marc Lagaly

Texte de Jules Lafforgue(1), musique de Jean Duquercy

Moun biel Quercy

Lo paoubro touy’ e lou paoubré tsiné
Oount courouna dé flours soy mountagnos
Mais soy ribièr’o trobèr los compagnos
Oount dé flours rits’é l’oount flourit tobé
Dél Tarn furiou o lo Dourdougno cando
Dél bord dél Lot qué brountsi son céssa
Et del bièl Coou tsuqu’ol bièl Montolba
Es lou Quercy qué nostro cansou canto.

Refrain :

Dél bièl Quercy contèn lo renoummado
Naoutrés suy fils grondits per soun soulél
Et tsouy gorits et suy mounts dins loy prados
Qu’un cant d’omour monté toujours per él.

Traduction de l’auteur :

Le pauvre ajonc e le pauvre genêt
Ont couronné de leurs fleurs ses montagnes.
Mais ses rivières à travers les campagnes
Ont des fleurs riches et l’ont fleuri aussi.
Du Tarn furieux à la Dordogne pure
Du bord du Lot qui frémit sans repos.
Du vieux Cahors jusqu’au vieux Montauban
C’est le Quercy que notre chanson chante.

Du vieux Quercy chantons la renommée.
Nous ses enfants grandis par son soleil
Et que des bois, des monts et des prairies
Un chant d’amour monte toujours pour lui.

(1) J. Lafforgue, plus connu sous son nom de plume Pierre Calel, est l’auteur - avec sa soeur - de romans en Français, il est surtout l’auteur d’une chanson à succès "Les vieilles de chez nous". https://www.youtube.com/watch?v=UFSN8XVX0eg