Les Tirailleurs Sénégalais

, par Marc Lagaly

Les Tirailleurs Sénégalais

Isolés, à la file, ou trois, quatre, de front -
Kaki jaune - fez-rouge, et peau comme charbon -
A leur manière, ainsi, tricolores qui sont.

Voici passer les tirailleurs sénégalais :
Hauts de stature et non sans robustesse - mais
Dont les jambes et les mollets sont de poulets.

Ils vont dans tous les sens et de but n’ayant pas,
Sinon de s’engouffrer dans la rue Bouscarrat
Où pour eux, pour eux seuls, maison chaude il y a -
Et, si de "pèze" ils n’ont pour en franchir le seuil,
Des beautés qu’on y voit pouvant se rincer l’œil.

Accompagnés en y venant -
Fifres et tambourins - par la nouba
Des tirailleurs de Montauban -
Ceux de Cahors n’en ont pas.

Ferdinand Lovio - Poèmes Cadurciens - Paris Albert Messein, Editeur 1933-1934