Paul Lescale

, par Marc Lagaly

Paul Lescale fut un ancien président du Conseil de Préfecture, décédé le 21 septembre 1927 à Cahors à l’age de 68 ans.
Il est né a Cahors, le 27 janvier 1860 au domicile familial rue de la Mairie à Cahors. Son père , jean, Pierre, Joseph Lescale alors âgé de 44 ans est notaire. Sa mère , Françoise ; dite Emilie ; Théron est dix ans plus jeune.
Avocat à Cahors, il quitte le barreau pour rentrer dans l’administration préfectorale, comme conseiller de Préfecture d’abord à Tulle puis à Cahors. A 63 ans il prend sa retraite, mais assure toutefois pendant un an la direction des services des retraites ouvrières à la Préfecture de Cahors.
Membre de la Société des Études du Lot, cet érudit est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles dont en particulier Recherches et Observations sur le Patois du Quercy (dialecte de Cahors et environs) (Cahors, Bergon imp. 1922 - réédité par les Ed. jeanne Laffitte de Marseille 1978 et 1992) Ouvrage précieux, mais ou l’auteur se montre très pessimiste quant à la survie de notre langue et ce malgré "les efforts anodins de tous les félibriges" Ceci ne l’empêchant pas à l’occasion d’écrire des vers en langue d’oc.
Il est l’auteur aussi d’un roman historique ; sous le pseudonyme de Pierre Laurent ; Le Prince de Simèles [Cahors,imprimerie Vve Bergon 1895], dont l’action se déroule pendant le siège de Cahors par Henri de Navarre en 1580.
Enfin, notons sa dernière étude (plaquette) consacrée à l’Énigme d’Uxellodunum, dans ce grand débat de la localisation du dernier village résistant à Jules César qui longtemps agita les cercles érudits locaux et nationaux, Lescale situe lui l’oppidum près de Cahors sur le plateau de Lamothe-Marcillac.

Source :
Divona nº14 - septembre 1927
Journal du Lot du 23 septembre 1927