Lo vesto son couturo

, par Marc Lagaly

Lo vesto son couturo

D’uno vesto son couturo,
Gno que sé sen obilhats,
Es tolhado sur mezuro
Pod pas lour milhour tzimtar.

L’estofo may lo doubluro
Sou dé bouno colitad,
Es gorontido d’uzuro
Per beut que lo cramo pas.

Omb lo vesto son couturo
De lo negro dictaturo
Sé nous sens déborrossats,

Per uno de pus escuro
Lo Franso n’es pas moduro
Préfèro lo libertad !

Pierre Derreste tretze de May 1945

La veste sans couture

D’une veste sans couture
Il y en a qui s’en sont habillés
Elle est taillée sur mesure
Elle ne peut pas mieux leur aller.

L’étoffe et même la doublure
Sont de bonne qualité
Elle est garantie de toute usure
Pourvu qu’on ne la brûle pas

Avec la veste sans couture
De la noire dictature
Si nous nous en sommes débarrassés

Pour une plus obscure
La France n’est pas mûre
Elle préfère la liberté.

P.D. 13 mai 1945