Lous Pescoxous

, par Marc Lagaly

Un court poème de langue d’oc qui nous éclaire sur la tradition des crêpes à Montgesty (46)

Lou xour de Cornoval, fosés dé péscoxous
Mettez li ço qué cal, per qué siagous bien bous
Et sé boulez qu’axoun bien bouno mino
Mettez-li quaouques ioous, et de forino fino.

Lous monxorés on dé boun bi nouvel
Mais s’obés inbitat quaouqu’omits
N’oouplidés pas qué, per lous fa déxesti
Lour cal douna touxour, un bouci dé bi biel.

Lour forés à cadün, bira un pescoxou
Mais sé un maladrèt lou tombo pel contou
Lou piollèssés pas trop, dé poou qué l’onnado qué bé
Réfusés dé tourna, per bous fa des plogé.

Jules Delport - Le journal du Lot du mercredi 5 mars 1930 (Montgesty)

Le jour de Carnaval, faites des crêpes
Mettez-y ce qu’il faut, pour qu’ils soient très bons
Et si vous voulez qu’il aient bonne mine
Mettez-y quelques œufs, et de la farine fine.

Vous les mangerez avec du bon vin nouveau
Mais si vous avez invité quelques amis
N’oubliez pas que, pour les faire digérer
Il faut leur donner, un peu de vin vieux.

Vous leur ferez tourner à chacun une crêpe
Mais si un maladroit le laisse tomber au coin du feu
Ne le gronder pas trop, de peur que l’année prochaine
Il refuse de revenir pour vous faire déplaisir (?).