Puy-L’Evêque de Pierre Delmas

, par Marc Lagaly

Puy-L’Evêque
 
J’aime tes vieux châteaux et tes vieilles maisons
A la pointe du roc fièrement accrochés,
Tes portes et tes tours qui s’ornent de blasons,
Et ce grand ciel, là-haut, au-dessus du clocher.
 
Le Lot est à tes pieds, calme et majestueux,
Et, sur ce clair miroir, tu sais mettre en valeur
La ligne des châteaux et les tons fastueux.
Qui, dans ce beau décor, s’allient avec bonheur.
 
Et le peintre voudrait dans le jour qui va fuir
Retenir les couleurs, variant à l’infini,
Mais la nature ici, se nuance à loisir,
Et, tout l’or du matin, lentement devient gris.
 
Touristes qui viendrez en un trop bref séjour
Goûter de ce pays le calme et la beauté,
De ces lieux enchanteurs vous partirez un jour,
Mais je vous reverrai quand reviendra l’Eté.
 
Pierre Delmas - Citations choisies et poèmes