Lou coumandomens del Bignairou

, par Marc Lagaly

Lou coumandomens del Bignairou

Del soul plant d’auxares tus plantaras ta bigno
Per fa dé bi dé Coù d’uno magnièro digno.

Mé per fa un boun bi, té cal douna l’exemplé.
Qualitat, quantitat, nou marchou pas ensemblé.

Boun chabrot lou mati mes an dé bi noubel
Per pas lou proufana, faras pas en dé bi biel.

Quand réçauras d’amits, pas d’aïgo sur la taùla,
Rés qué lou bi de Coù, soul, aùra la paraùlo.

An l’el, lou nas, lo bouco, endégusten toun bi
Cal grand plasé per tus, ce sabes t’en serbi.

Sou la bélo étiquetto ournado a toun rénoum
Un bi houneste diou pas rougi d’toun noum,

Offre a l’aùbergnas toun bi lou pus coursat,
Mes a l’omé de la bilo, un bi des pus rousat.

An dé bounos boutelhos en proupagando
Té cadroù bel cot maï qu’uno afitjo pla grando.

Marc Burg

Du seul plant d’auxerrois tu planteras ta vigne
Pour faire du vin de Cahors d’une manière digne.
Mais pour faire un bon vin, il te faut donner l’exemple.
Qualité, quantité, ne marche pas ensemble.
Bon chabrot le matin, mais avec du vin nouveau
Pour ne pas le profaner, tu ne le feras pas avec du vin vieux.
Quand tu recevras des amis, pas d’eau sur la table,
rien que le vin de Cahors, seul, aura la parole.
Avec l’œil, le nez, la bouche, nous dégustons ton vin
Car grand plaisir pour toi, si tu sais t’en servir
Sous la belle étiquette ornée à ton renom
Un vin honnête ne doit pas rougir de ton nom,
Offre à l’Auvergnat ton vin le plus corsé,
Mais à l’homme de la ville, un vin des plus rosés.
Avec de bonnes bouteilles en propagande
Il te faudra bien plus qu’une affiche bien grande.