Al Félibre Jules Malrieu.

, par Marc Lagaly

Al Félibre Jules Malrieu

L’as aimat talament ton païs carsinòl
La terra que t’abrièt dins tas primas annadas
Sas devezas, sos rieus sas combas e sas pradas,
E sos cauces peirós que la trufa li nòl.

As aimat sonses camps que daura lo segòl
E sas vinhas qu’aduei - ailàs - son derrabadas,
E lo cloquièr qu’ennaira al cel sas trelhonadas
Que pòrtan, pel campestre, e la jòia e lo dòl.

Ta muza, per ta voetz tindaire e poderoza,
Fet de ton "Vielh Figeac", que tant n’èra orgulhoza,
La cieutat amistoza e lauzada a belh talh.

Trovaire encantador, dins ta lenga polida,
La lenga dels aujòls que jamai non s’auplida,
Non as vorgut cantar la dosor de l’ostal.

Traduction de l’auteur :

Tu l’aimais tellement ton pays quercynois
La terre qui protègera tes premières années
Ses landes, ses ruisseaux, ses vallées et ses prairies,
Et ses causses pierreux où la truffe embaume.

Tu as aimé ses champs que dore le seigle
Et ses vignes qui, aujourd’hui - hélas - sont arrachées
Et le clocher qui lance au ciel ses carillons
Qui portent, dans la campagne, et la joie et le deuil.

Ta muse, par ta voix sonore et puissante
Fit de ton "Vieux Figeac" dont elle était si fière
La cité aimable et louangée sans réserve.

Poète enchanteur, dans ta belle langue
La langue des aïeux qui ne s’oublie jamais
Tu voulus nous chanter la douceur et la "Maison"

Notes :
Jules Malrieu : Félibre quercynois. Président du tribunal de première instance de Figeac, il fut le fondateur et l’animateur de la société "Les Amis du Vieux Figeac" et défendit avec ardeur la cause félibréenne en Quercy. Il fut en particulier le premier capiscol du Grelh Carcinòl. Il est aussi l’auteur du recueil de langue d’oc "L’oustal" dans lequel il exprime son admiration au poète rouergat et Majoral du Felibrige que fut Justin Bessou.
André Schmitt : instituteur et félibre rouergat. Il fut un ami fidèle d’Henri Mouly (fondateur et capiscòl du Grelh Roergat, auteur de romans et de pieces de théatre en langue d’oc) comme lui il utilise très tôt la graphie de l’Escòla Occitana des Majoraux Perbosc et Estieu.